Zu Produktinformationen springen
1 von 1

GROSPERRIN | BONS BOIS, 27 ANS

GROSPERRIN | BONS BOIS, 27 ANS

Normaler Preis €135,00 EUR
Normaler Preis Verkaufspreis €135,00 EUR
Sale Ausverkauft
inkl. MwSt. Versand wird beim Checkout berechnet

Alter des Cognacs: vintage

Kontrollierte Ursprungsbezeichnung: Bons Bois

Flaschengröße: 700ml

Alkoholgehalt: 52.4%

Auge:

Nase: Des notes de fruits confits, presque rôtis, avec une touche saline qui le rend avenant

Geschmack: Une finesse chaude et gourmande, qui révèle tous les arômes perçus FINALE Une légère salinité qui prolonge la dégustation

Dévoilé au grand jour

Une histoire familiale fondée dans les années 90 par Jean
Grosperrin, dirigée aujourd’hui par son fils Guilhem,
accompagné de sa sœur Axelle, Grosperrin incarne
l’essence même de l’art du cognac, en mettant en avant le
métier de sélectionneur et d’éleveur de cognac tel qu’il se
pratiquait au XIXe
siècle.

UNE APPROCHE ARTISANALE RIGOUREUSE

L’expression des cognacs Grosperrin réside dans le « témoignage sans artifice du patrimoine charentais ».
Guilhem Grosperrin, artisan du cognac, parcourt les terres
charentaises d’année en année et s’enrichit de découvertes et
de rencontres exceptionnelles, particulièrement d’héritages
familiaux et de successions confidentielles. La préservation
du savoir-faire traditionnel est cultivée par ces relations
fidèles et privilégiées qui capture l’unicité de chaque cognac
millésimé et lot d’exception.

CULTIVER L’ARTISANAT EN ART

Vieillis et assemblés avec minutie dans un chai du XIXe
siècle, réhabilité, sur les quais de la Charente, à Saintes, les
cognacs Grosperrin sont des œuvres d’art élaborées dans le
respect de leur histoire pour mieux la révéler. Chaque lot
est le témoignage vivant d’une parcelle, d’un terroir, d’un
fût, d’une histoire et d’une famille.

27 ANS D’ÂGE, UN MILLÉSIME PRIVÉ

Ce cognac millésimé provient des stocks privés d’un
courtier assermenté, qui avait eu l’opportunité d’acheter
ce lot constitué d’une dizaine de fût. Ce Bon Bois, de 27
ans d’âge, est entré sous contrôle d’État peu de temps
après sa distillation, où il a passé la majeure partie de son
vieillissement, jusqu’à ce que Grosperrin le rachète il y a
quelques années.

Vollständige Details anzeigen